Genéthique

Blog d'information sur l'amélioration des plantes et les biotechnologies

Semences de ferme, semences paysannes, qu’est ce que c’est ?

Un petit point sur quelques expressions que l’on confond souvent, alors qu’elles recouvrent des réalités très différentes :

Les variétés traditionnelles sont des variétés créées par les paysans au cours d’une long processus de sélection massale. Ces derniers sèment leurs cultures, puis, lors de la récolte, mettent de coté les plus belles plantes de leur champ, afin de resemer avec leurs graines l’année suivante. Ces variétés sont des variétés-populations, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas composées de clones mais d’un ensemble d’individus relativement proches ; elles ne sont donc pas homogènes (ce qui pose problème pour leur inscription, j’en parlerai dans un prochain article).

Les semences paysannes sont aussi créées par les paysans, et sont la plupart du temps des variétés traditionnelles. Cependant, ces variétés peuvent avoir été obtenues par d’autres procédés de sélection (sélection récurrente, sélection généalogique…), et peuvent être des lignées pures (c’est-à-dire homogènes), mais dans la plupart des cas, ce sont aussi des variétés-populations. Elles sont libres de droits, et non inscrites au catalogue officiel. Il est légal de les semer mais il reste interdit de les commercialiser, de les donner ou de les échanger en tant que semences (sauf dérogation accordée aux programmes de recherche, de sélection ou de conservation). Il est cependant légal de commercialiser les produits issus de variétés non inscrites au catalogue (légumes, farine, pain).

Les semences de ferme sont des semences multipliées par l’agriculteur dans son champ, de n’importe quel type de variété, que ce soit des variétés traditionnelles ou commerciales (= semences certifiées). Les semences paysannes sont donc de fait des semences de ferme, mais les semences de ferme ne sont pas forcément des semences paysannes. D’ailleurs, le terme semence de ferme est souvent utilisé pour désigner uniquement les graines de deuxième génération produites par les agriculteurs à partir des semences certifiées. À part pour les 21 espèces où cela est autorisé sous certaines conditions (voir mon point sur la législation des semences), les semences de ferme sont considérées comme de la contrefaçon et sont interdites par loi. En effet, les semenciers ne veulent pas que les variétés qu’ils commercialisent, et qu’ils ont mis tant de temps à créer (dix à quinze ans minimum), soient multipliées par l’agriculteur sans qu’il paye la semence et donc sans qu’il ne rentabilise les efforts de recherche du semencier.

Les semences certifiées sont produites par des semenciers, inscrites au catalogue variétal et certifiées par les organismes habilités (notamment pour vérifier la qualité sanitaire et le taux de germination). Elles respectent donc les critères de distinction, d’homogénéité et de stabilité. Elles ne peuvent être commercialisées que par des organismes agrées par le Groupement National Interprofessionel des Semences et des plants (GNIS). La majorité de ces semences sont protégées par un Certificat d’Obtention Végétal (COV), mais ce n’est pas obligatoire.

Publicités

Un commentaire sur “Semences de ferme, semences paysannes, qu’est ce que c’est ?

  1. ArkSeth
    19/10/2012

    Hmm, j’ai dû relire une deuxième fois, mais finalement l’explication est claire, ça doit être la fatigue ^^ »

    Je n’avais pas encore entendu l’expression « semences de fermes », en fait ; mais comme ça, je saurai quand je la croiserai 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19/10/2012 par dans Explications, Semences.